Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Communiqués de presse

Budget fédéral : la série de déficits doit prendre fin... avant 2040!

Montréal, le 18 mars 2019 – Le gouvernement fédéral présentera demain son dernier budget avant les élections prévues pour l’automne 2019. Contrairement à ce qui figurait dans le cadre financier électoral du gouvernement, un déficit important est encore à prévoir. En fait, selon des projections du ministère des Finances, l’équilibre budgétaire ne sera atteint qu’en 2040.

« Malheureusement, le gouvernement fédéral continue d’accumuler les déficits alors que le Canada a connu une bonne croissance économique. Il est important de se rappeler que les déficits d’aujourd’hui deviennent souvent les augmentations d’impôts de demain », explique Mathieu Bédard, économiste à l’IEDM.

Alors que la situation financière du gouvernement canadien se détériore, l’administration américaine a mis en place des politiques susceptibles d’attirer l’investissement. « Les réformes fiscales adoptées par l’administration américaine ont pour effet de rendre le Canada moins compétitif quand vient le temps pour une entreprise de choisir où elle compte se développer et investir. À long terme, cela risque d’affecter les entrées fiscales d’Ottawa », poursuit M. Bédard.

De plus, des informations véhiculées par les médias indiquent que le gouvernement serait également sur le point d’offrir une subvention à l’achat de véhicules électriques. « L’expérience du Québec montre qu’il s’agit d’une mesure coûteuse et totalement inefficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, en plus de constituer une subvention aux mieux nantis. Le gouvernement fédéral devrait s’abstenir. Ce n’est vraiment pas une bonne idée », fait valoir l’économiste.

« Au moment où plusieurs incertitudes planent sur l’économie canadienne, Ottawa doit prendre acte de la situation et restaurer son avantage concurrentiel. Concrètement, cela signifie que l’on doit mettre de l’ordre dans nos finances publiques, réduire le fardeau réglementaire et baisser l’impôt des sociétés. Et avant 2040, de préférence! », conclut M. Bédard.

* * *

L’IEDM est un think tank indépendant sur les politiques publiques. Par ses publications et ses interventions, l’IEDM alimente le débat sur les politiques publiques au Québec et à travers le Canada en proposant des réformes fondées sur les principes de l’économie de marché et de l’entrepreneuriat.

-30-

Demandes d’entrevues : Pascale Déry, Vice-présidente, Communications et développement, IEDM. Tél. : 514-273-0969 p. 2233 / Cell. 514-502-6757 / courriel : pdery@iedm.org


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2019