Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Textes d'opinion

19 juillet 2018juillet 19, 2018

L’entrepreneuriat, dans un système public universel

www.iedm.org, p. web

L’entrepreneuriat, dans un système public universel

Réponse au texte « Les hôpitaux du Québec n’ont pas besoin de plus entrepreneuriat », de Karyne Pelletier, publié dans La Presse+ le 18 juillet 2018, publiée en exclusivité sur notre site.

La Dre Pelletier a complètement dénaturé les propos de mon texte « Trente-huit ans d’attente à l’urgence », lui faisant même dire le contraire de ce que j’y affirme.

1- Elle mentionne, à l’égard de l’hôpital Saint-Göran, l’un des meilleurs en Suède : « Il est bien évidemment probable que dans le seul hôpital privé du pays, où seule la population la mieux nantie a accès aux soins, l’achalandage soit moindre et, par le fait même, le temps d’attente. »

C’est faux. Comme je l’ai expliqué dans mon texte, l’intérêt de Saint-Göran est justement qu’« il est parfaitement intégré au système public, financé par l’État ».

2- La Dre Pelletier allègue ensuite que « rien n’indique par ailleurs que la qualité des soins y soit meilleure ». C’est encore faux. Au contraire, les données publiques du Conseil de comté de Stockholm, que j’ai consultées, et validées avec un représentant de cet organisme public, le confirment. Voir les sources plus bas.

3- Elle suppose ensuite : « mais l’accessibilité des soins, elle, est certainement réduite ». C’est, une fois de plus, faux, et confirmé par les données publiques, à divulgation obligatoire (une idée à reprendre ici, d’ailleurs).

4- Mme Pelletier donne enfin en exemple une étude concluant que 40 000 décès dus au cancer auraient pu être évités dans des pays qui n’ont pas de système de santé public; un tel raccourci intellectuel est inacceptable. Je répète tout au long de mon texte, qu’il soit question d’autres pays ou même du Québec, comme pour les CHSLD privés conventionnés : l’entrepreneuriat est possible « à l’intérieur d’un système de santé universel », « tout en maintenant le financement public ». C’est l’essence même de notre proposition : améliorer le régime public que nous avons au Québec.

Madame Pelletier peut avoir des idées différentes des miennes. Par contre, elle n’a pas le droit de se servir de sa tribune pour me faire dire ce que je n’ai ni dit, ni pensé, ni écrit, encore moins le faire croire à d’autres.

Patrick Déry est analyste en politiques publiques à l'Institut économique de Montréal et l'auteur de « Les hôpitaux du Québec ont besoin d’entrepreneuriat ». Il signe ce texte à titre personnel.

____________________
Lire plus d'articles sur les thèmes de la Santé et de la Réglementation.

Sources :
• Nationell Patientenkät, Akutmottagningar 2016; demande d’information au Conseil de comté de Stockholm.
• Socialstyrelsen, Väntetider och patientflöden på akutmottagningar − Rapport februari 2017, Conseil de comté de Stockholm, Février 2017, p. 74.
• Patrick Déry, « Les hôpitaux du Québec ont besoin d’entrepreneuriat », Le Point, IEDM, 12 juillet 2018.
• Patrick Déry et Jasmin Guénette, « Saint Göran : un hôpital concurrentiel dans un système universel », Note économique, IEDM, 17 octobre 2017.


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2018