Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Réforme des institutions publiques

La Presse, p. A-17
Faut-il subventionner le secteur aéronautique?
16 juillet 2008juillet 16, 2008
The Gazette, p. A-21
Comment améliorer la compétitivité de notre économie.
19 juin 2008juin 19, 2008
La Presse, p. A-24
Comment améliorer la compétitivité de notre économie.
17 juin 2008juin 17, 2008
Le Soleil, p. 25
Comment améliorer la compétitivité de notre économie.
17 juin 2008juin 17, 2008
National Post, p. FP-19
Pourquoi maintenir un monopole public sur la livraison de courrier?
14 mai 2008mai 14, 2008
La Presse, p. A-15
La Société de transport de Montréal doit repenser sa politique de tarification.
20 avril 2008avril 20, 2008
Le Journal de Montréal, p. 27
Le rapport Montmarquette sur la tarification des services publics.
17 avril 2008avril 17, 2008
The Gazette, p. B-5
Le rapport Montmarquette sur la tarification des services publics.
17 avril 2008avril 17, 2008
Les Affaires, p. 34
Les conséquences du vieillissement de la population et l’arrivée massive à l’âge de la retraite des baby-boomers.
5 avril 2008avril 5, 2008
The Gazette, p. A-13
Les réformes qui pourraient améliorer l'offre de transport en commun à Montréal.
4 février 2008février 4, 2008
Recueil de textes discutés dans Le Journal de Montréal.

Onze idées pour changer le Québec : l'IEDM lance un débat ! L'IEDM propose aux Québécois une discussion autour d'idées de réformes qui pourraient être mises en vigueur d'ici cinq ans, la plupart d'entre elles d'ici 12 ou 24 mois. Ces idées ont été discutées dans le Journal de Montréal du 12 janvier 2008.

12 janvier 2008janvier 12, 2008
Le Journal de Montréal, p. 25
Le financement des infrastructures du Québec.
1 novembre 2007novembre 1, 2007
Le Journal de Montréal, p. 27
Le discours du Trône et les attentes de l'opposition.
18 octobre 2007octobre 18, 2007
Note économique sur l’entretien du réseau routier québécois et le recours aux PPP

Le réseau routier québécois, principalement construit au cours des décennies 1960 et 1970, est vieillissant. Les autoroutes québécoises sont à la croisée des chemins et auront besoin d’une cure de rajeunissement au cours des prochaines années. D’autres pays ayant trouvé des solutions pour s’assurer d’un financement suffisant et stable en vue de l’entretien de leurs routes, le gouvernement pourrait considérer de nouvelles façons d’entreprendre des projets de réfection. Les expériences internationales en matière de partenariats public-privé (PPP) peuvent nous fournir des pistes intéressantes, alors que le gouvernement peine à assurer un entretien adéquat du réseau routier québécois.

11 octobre 2007octobre 11, 2007
Note économique sur la détérioration du réseau routier québécois et le recours aux PPP

Le réseau routier québécois est dans un piètre état. Lors d’une visite à Montréal en 2006, Simon Anholt, spécialiste du marketing des entités politiques, avait même déclaré en boutade avoir cru s’être trompé de pays et être atterri au Kazakhstan, tellement la condition de la route le menant de l’aéroport au centre-ville de Montréal était médiocre. L’effondrement du viaduc de la Concorde et les informations révélées par la Commission Johnson ont démontré de façon tristement concrète que ce n’était pas qu’une impression.

11 octobre 2007octobre 11, 2007
Note économique sur le financement du réseau routier québécois et le recours aux péages

On oublie parfois que le Québec a déjà été la province ayant le plus recours au péage. Des postes de péage, qui ont été abandonnés dans les années 1980, étaient notamment installés sur les autoroutes 10, 13, 15, 40, sur le pont Jacques-Cartier et sur le pont Champlain. Dans un contexte de détérioration et de financement insuffisant du réseau routier, le retour des péages constitue une solution intéressante de plusieurs points de vue.

11 octobre 2007octobre 11, 2007
Le Journal de Montréal, p. 27
La remise en question du modèle québécois
11 octobre 2007octobre 11, 2007
Note économique sur les pratiques susceptibles d’améliorer l’efficacité et de réduire le coût des services municipaux

En juin dernier, la ministre des Affaires municipales du Québec a déposé le projet de loi 22, qui accorde à la Ville de Montréal des pouvoirs accrus de taxation. Si le projet de loi est adopté, la métropole québécoise pourra notamment imposer une taxe sur les billets de spectacles et sur les repas au restaurant. Selon la ministre, ces nouvelles sources de revenus seront attribuées à Montréal parce que «[…] notre métropole doit avoir les moyens de relever les défis qui s’offrent à elle». Plusieurs municipalités, dont Montréal, réclament en effet une diversification de leurs sources de revenus pour éviter un budget serré ou même déficitaire. Cependant, d’autres solutions à ce problème se trouvent du côté d’un meilleur contrôle de leurs dépenses.

18 septembre 2007septembre 18, 2007
Les Affaires, p. 14
Des fournisseurs de services financés par l’État ont recours à une forme de surfacturation.
30 juin 2007juin 30, 2007
Note économique sur la performance économique du Québec

Les problèmes socioéconomiques dont souffre le Québec, entre autres sur le plan des services de santé, de l’éducation, des infrastructures, du soutien aux industries culturelles et du développement durable, sont des phénomènes interreliés qui découlent en bonne partie de la sous-performance relative du Québec en termes de croissance démographique, de développement économique et de création d’emploi. Cette situation dure depuis 25 ans: il est temps d’y mettre fin. Déjà plusieurs voix se sont élevées pour sonner l’alarme. La présente Note économique – qui tient compte des dernières données disponibles et présente les principaux indicateurs de la santé économique d’une société – montre qu’en dépit de ces appels, la situation économique du Québec ne s’améliore pas et continue même de se détériorer par rapport à celle de ses concurrents.

29 mai 2007mai 29, 2007
La Presse, p. A-23
Les effets pervers du monopole syndical dans une organisation publique.
17 mai 2007mai 17, 2007
The Gazette, p. A-17
Les effets pervers du monopole syndical dans une organisation publique.
14 mai 2007mai 14, 2007
Le Soleil, p. 13
Publication d'une Note économique sur l'efficacité de l'aide aux régions.
11 mai 2007mai 11, 2007
National Post, p. A-14
Centres de la petite enfance: le modèle québécois.
10 mai 2007mai 10, 2007
Note économique sur la politique québécoise de tarification de l’électricité

La Régie de l’énergie vient de décréter une augmentation moyenne de 1,92% des tarifs d’électricité au 1er avril 2007 alors qu’Hydro-Québec demandait une augmentation de 2,8%. Divers représentants de groupes de consommateurs, de gens d’affaires et de politiciens se sont déclarés relativement satisfaits de cette décision. Il n’en demeure pas moins qu’une telle mesure contribue à l’appauvrissement relatif du Québec. On doit remettre en question le soi-disant «pacte social» en vertu duquel la demande québécoise en électricité doit être satisfaite au prix le plus bas possible. Pour le mieux-être de tous les citoyens, il faut augmenter les tarifs au niveau de la valeur réelle de l’électricité.

30 avril 2007avril 30, 2007
La Presse, p. A-19
Le développement énergétique du Québec doit servir à une véritable création de richesse.
12 avril 2007avril 12, 2007
Les Affaires, p. 14
L'arrivée d'un gouvernement minoritaire au Québec.
7 avril 2007avril 7, 2007
Le Journal de Montréal, p. 26
Élections 2007: analyse des résultats.
29 mars 2007mars 29, 2007
Le Journal de Montréal, p. 28
Le budget de Jim Flaherty et la péréquation.
22 mars 2007mars 22, 2007
Le Point de l’IEDM sur les cadres financiers des trois principaux partis politiques québécois
L'exercice auquel se sont livrés les trois principaux partis en publiant leur cadre financier respectif est utile pour éclairer le choix des électeurs mais on aurait souhaité plus de transparence. Les données qu'ils ont fournies permettent d'apprécier partiellement leur capacité de réaliser leurs engagements. Chacun des trois cadres financiers comporte des silences ou des imprécisions, de sorte qu'il n'est pas possible de porter un jugement péremptoire. De plus, les approches différentes n'autorisent pas une comparaison directe des cadres financiers, mais seulement un rapprochement.
21 mars 2007mars 21, 2007

EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2019