Aller au contenu principal

IEDM

DonateDonateFacebookTwitterLinkedIn
L’IEDM dans les médias

Publications

24 octobre 2005octobre 24, 2005

Au service des Canadiens dans un Canada fort et prospère

Seconde partie d'un document de réflexion de Mike Harris & Preston Manning sur la conception d’un nouveau Canada.

Au service des Canadiens dans un Canada fort et prospère

Dans ce deuxième document de la série Pour un Canada fort et prospère, nous insistons sur la première composante de notre vision nationale, soit de permettre aux Canadiens de profiter de la meilleure qualité de vie au monde.Sans perdre de vue le fait que la qualité de vie signifie différentes choses pour différentes personnes, nous examinons plus particulièrement comment la liberté de choix, l’acceptation des responsabilités individuelles et le rééquilibrage du fédéralisme permettraient d’améliorer considérablement l’enseignement primaire et secondaire, les soins de santé, l’aide sociale et les services de garde d’enfants au Canada.

Nous invitons les lecteurs du présent document à ne pas s’arrêter à une évaluation purement intellectuelle ou idéologique pour juger de la faisabilité et du bien-fondé de nos propositions. Il vaut bien mieux réfléchir aux conséquences concrètes, quotidiennes et futures de leur mise en oeuvre pour l’amélioration de la qualité de vie des Canadiens et de leurs familles dans des milliers de collectivités partout au Canada. C’est dans cet esprit que nous vous invitons à examiner les propositions exposées dans le présent document.

Liens d'intérêt

Communiqué de presse :
Selon Mike Harris et Preston Manning le rééquilibrage du fédéralisme et la liberté de choix sont indispensables pour assurer la qualité des services sociaux au Canada

Un Canada fort et prospère : Partie VIPartie VPartie IVPartie IIIPartie IIPartie I

Dans ce deuxième document de la série Pour un Canada fort et prospère, nous insistons sur la première composante de notre vision nationale, soit de permettre aux Canadiens de profiter de la meilleure qualité de vie au monde.Sans perdre de vue le fait que la qualité de vie signifie différentes choses pour différentes personnes, nous examinons plus particulièrement comment la liberté de choix, l’acceptation des responsabilités individuelles et le rééquilibrage du fédéralisme permettraient d’améliorer considérablement l’enseignement primaire et secondaire, les soins de santé, l’aide sociale et les services de garde d’enfants au Canada.

Nous invitons les lecteurs du présent document à ne pas s’arrêter à une évaluation purement intellectuelle ou idéologique pour juger de la faisabilité et du bien-fondé de nos propositions. Il vaut bien mieux réfléchir aux conséquences concrètes, quotidiennes et futures de leur mise en oeuvre pour l’amélioration de la qualité de vie des Canadiens et de leurs familles dans des milliers de collectivités partout au Canada. C’est dans cet esprit que nous vous invitons à examiner les propositions exposées dans le présent document.


EMAIL FACEBOOK TWITTER LINKEDIN

910, rue Peel, bureau 600
Montréal (Québec) H3C 2H8
Canada


Téléphone : 514-273-0969
Courriel : commentaires@iedm.org

au sommet de la page

© IEDM 2019